Developed in conjunction with Ext-Joom.com

© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 7 décembre 2019)- Des milliers de militants et sympathisants du parti Union pour la République (UNIR), parti au pouvoir, ont manifesté samedi 7 décembre 2019 dans les rues de Blitta (260 km au nord de Lomé).

L'initiative, portée par le Mouvement de Soutien au Président Faure (MSF), avait pour objectif de mobiliser les associations et mouvements du parti ayant entre ses mains les destinées du pays dans le but de réclamer la candidature de Faure Gnassingbé à l'élection présidentielle de 2020.

Avec à sa tête, Aklesso Atcholé, Secrétaire Exécutif du parti UNIR, la marche débutée à "Blitta Carrefour" a sillonné les artères de cette ville pour chuter à Blitta-Gare.

« J'ai accepté de marcher ce samedi pour dire au Président Faure Gnassingbé qu'il est le candidat de mon choix. Nous les jeunes de Blitta, nous lui demandons d'accepter notre demande afin qu'il puisse continuer ses travaux de développement. Nous avons eu grâce à lui, le programme School Assur qui nous prend en charge lorsque nous sommes malades. Cette marche est organisée pour dire au Président qu'il aura 100% de voix à Blitta », a indiqué à l'Agence de presse AfreePress, Narcisse Natchombé, jeune militant d'UNIR.

A Blitta, des milliers de militants du parti UNIR venus des Savanes, Kara, Centrale et Plateaux ont promis de se mobiliser autour de la candidature de Faure Gnassingbé et sa réélection au premier tour du scrutin du 22 février 2020.

« Le Président-fondateur de notre parti a beaucoup fait pour le pays. Sans épargner, nous les femmes, nous obtenons des prêts pour démarrer nos activités. Il fait beaucoup aussi pour améliorer la santé des populations. Aujourd'hui tout le monde est autonome. La population togolaise, en particulier, celle de Blitta est prête à voter à 100% Faure Gnassingbé », a crié Azia Laouratou Zibo, responsable des femmes UNIR de Blitta.

A noter que cette manifestation publique a été suivie d'une Assemblée générale extraordinaire du MSF dans la même ville.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 6 décembre 2019)- La visite de travail et d'amitié du Président Sud-africain, Matamela Cyril Ramaphoza au Togo, a pris fin ce vendredi 6 décembre 2019 par un tête-à-tête entre les deux personnalités au palais de la présidence à Lomé.

Les échanges entre les deux Chefs d'État ont porté sur des questions de renforcement des relations entre l'Afrique du Sud et le Togo.

Outre leurs "bonnes relations", les deux Chefs d'État se sont félicités de l'élargissement des domaines de coopération entre le Togo et l'Afrique du Sud. Des relations qui couvrent des secteurs variés allant du commerce, les transports, la défense, la sécurité, l'agriculture et les mines.

Les deux personnalité se sont également réjouies de l'accroissement de la coopération économique entre leurs deux pays, et ont salué la nouvelle liaison aérienne établie entre Johannesburg et Lomé par ASKY Airline ainsi que la participation de l'Afrique du Sud à Ecobank transnational.

Au niveau continental, les deux présidents ont abordé la situation politique, économique et sécuritaire actuelle dans leurs régions respectives. Ils ont outre réaffirmé leur détermination à poursuivre la coordination de leurs actions dans le cadre des instances régionales et internationales dans le but de promouvoir la paix et la stabilité en Afrique.

Le Chef de l'État togolais, Faure Gnassingbé, n'a pas manqué d'exprimer ses reconnaissances à son homologue Sud-africain pour l'intérêt qu'il porte au Togo.

« Nous sommes reconnaissants envers le Président Cyril Ramaphoza d'avoir rendu visite aux Togolais. C'est la première fois que cela arrive alors qu'il est au pouvoir depuis peu. J'avais eu l'honneur et le privilège d'être invité par lui, à sa prise de pouvoir en Afrique du Sud et il m'a promis qu'il viendrait au Togo pour découvrir notre pays. Donc c'est une marque d'honneur et d'amitié qu'il nous fait et nous tenons à lui remercier pour cela », a-t-il indiqué.

« J'ai expliqué au Président de la République que nous voulons faire la promotion des investissements privés dans notre pays. Je sais que les hommes d'affaires sud-africains s'intéressent à la région ouest africaine. Pour l'instant, certains pays comme le Ghana et le Nigeria ont été des destinataires privilégiés. Donc je voudrais montrer les opportunités que notre pays offre. J'espère que dans les mois à venir, nous pouvons organiser un business forum en Afrique du Sud pour présenter aux investisseurs, les opportunités d'affaires qu'offre notre pays », a ajouté le Président Faure Gnassingbé.

Il faut rappeler qu'un accord cadre de coopération est intervenu entre les deux pays à l'issue de la visite.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 6 décembre 2019)- Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé et son homologue Sud-africain, Cyril Ramaphosa ont effectué vendredi 6 décembre 2019, une visite de terrain en zone portuaire.

En séjour au Togo, le Chef de l'Etat Sud-africain est allé visiter les installations du port autonome Lomé (PAL) où il a profité pour faire un tour au siège de Lomé Container Terminal S.A. (LCT).

À cet endroit, les deux Chefs d'État ont eu droit à une présentation sur le fonctionnement du premier port en eau profonde de la sous-région, qu'est le Port autonome de Lomé .

« Le Port de Lomé représente 115.000 m2 d'espace et constitue la porte d'entrée dans l'espace économique régionale de l'Afrique de l'Ouest. De 2014 à 2018, le trafic en transbordement a triplé. Le port de Lomé dessert en marchandises toute l'étendue du territoire, mais aussi les pays de l'hinterland, comme le Burkina Faso, le Mali et le Niger. C'est l’élément moteur de la croissance économique togolaise puisque les recettes douanières réalisées ici constituent 80% du total et 60% des revenus de l’État », a laissé entendre Mme Zouréatou Kassa Traoré, ministre des Transports et des Infrastructures dans sa communication.

Le port travaille avec 50.000 agents en emploi direct. Ses dirigeants ont par ailleurs, informé le Chef de l'État Sud-africain des ambitions du Plan National de Développement (PND) lancé par le gouvernement en mars dernier.

« Grâce à la vision du Chef de l'État qui a permis de nouer des relations avec des partenariats privés, plusieurs projets ont été retenus dans le PND notamment pour le désengagement du port par la création de parcs logistiques à Lomé et à Cinkassé. La ministre a présenté brièvement le projet de dédoublement la nationale N°1.

« Concernant la voie principale qui dessert les pays de l'hinterland, le projet retenu dans le PND par le Chef de l'Etat est le projet de dédoublement de la nationale N°1 pour en faire une autoroute. Le dédoublement de ce corridor permettrait de faciliter les échanges économiques entre le Togo et les pays de l'hinterland », a-t-elle indiqué.

La visite du port autonome de Lomé a été suivie d'un tête-à-tête entre les deux personnalités au palais de la présidence à Lomé.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 6 décembre 2019)- La cérémonie de remise des trophées aux entreprises lauréats des 5ème et 6ème édition du « Prix Togolais de la qualité (PTQ) », aura lieu vendredi 13 décembre 2019 à Lomé, a appris l'Agence de presse, AfreePress.

Emanant de l'UEMOA, cette initiative a pour but d'amener le maximum d'entreprises de la sous-région à s'engager dans la démarche qualité, de les guider vers des certifications, et d'assurer un meilleur positionnement des produits et services des pays de l'Union sur le marché international par leur mise en conformité aux normes et réglementations internationales.

Au Togo, le projet a été promulgué par le Chef de l'État, Faure Gnassingbé, le 12 août 2009 à travers la loi relative à « la qualité » qui a crée la « Haute Autorité de la Qualité de l'Environnement (HAUQE) ».

Toute entreprise régulièrement installée au Togo peut prétendre concourir au « Prix Togolais de la qualité », indiquent les iniateurs de ce prix .

Trois (3) catégories sont en effet retenues. Il s'agit notamment de la catégorie C (entreprise de 1 à 20 salariés), catégorie B (entreprise de 21 à 100 salariés) et la catégorie A (entreprise de plus de 100 salariés).

Il est à retenir que dans chaque catégorie, il y a 4 niveaux de prix à savoir, Niveau 1 : prix d'Engagement de la Qualité, Niveau 2 : prix de maîtrise de la qualité, Niveau 3 : prix d'Encouragement dans la qualité et le Niveau 4 : prix d'Excellence.

Pour participer aux prochaines éditions du PTQ, les entreprises sont invitées à acheter un dossier auprès du Secrétariat technique du Prix, sis à l'immeuble SAZOF à Lomé.

ANIKA A.

Page 1 sur 1483
  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…