mardi, 17 janvier 2017 15:30

CAN 2017 : Les journalistes togolais confrontés à un sérieux problème d’accréditation à Oyem, la FTF compte agir

©Afreepress-(Bitam, le 17 janvier 2017)-Depuis le démarrage de la 31ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) « Gabon 2017 », les journalistes togolais sont confrontés à un sérieux problème d’accès à l’accréditation de la Confédération africaine de football (CAF), document qui est censé leur ouvrir les portes des stades. Sur une quinzaine de journalistes dans la délégation officielle du Togo, seuls deux (2) ont ce sésame.

Une autre équipe d’une dizaine de professionnels de médias qui se sont déplacés à leur propre frais, rencontrent également le même ennui.

Au stade d’Oyem ce lundi lors du premier match de poule entre les Eperviers du Togo et les Eléphants de la Côte d’Ivoire, les professionnels de médias togolais qui n’ont pas accès aux accréditations, ont dû suivre le match comme tout supporter, leurs outils de travail leur étant retirés suivant les règles d’entrée aux stades.

Et pourtant, avant de faire le déplacement du Gabon, la majorité d’entre eux se sont inscrits sur la plateforme ouverte en ligne à cet effet par la CAF. Si plusieurs sont encore en attente de confirmation, d’autres ont tout simplement reçu un non catégorique signifiant que le précieux sésame ne leur sera pas délivré.

Cette difficulté étrange est le propre des journalistes togolais puisque pour les trois (3) autres délégations que sont la Côte d’Ivoire, le Maroc et la République démocratique du Congo (RDC) pour les matchs de poule à Oyem, aucun journaliste n’a fait cas de cette situation.

Que se passe-t-il ? La Fédération togolaise de football (FTF) a-t-elle un conflit avec la CAF ?

Interrogé sur cette inquiétude des journalistes togolais ce mardi par un reporter de l’Agence de presse Afreepress au stade de Bitam (75 km au nord d’Oyem) où les Eperviers du Togo ont observé une séance d’entrainement, le président de la FTF, le colonel Guy Kossi Akpovy a fait savoir que l’institution qu’il dirige depuis 11 mois n’est pour rien dans cette histoire.

« Nous avons lancé cette histoire depuis septembre dernier et nous avons saisi qui de droit pour que chacun puisse s’inscrire directement sur le site de la CAF, pour avoir directement son accréditation. Si cela n’a pas été fait, ce n’est pas la faute de la fédération », a-t-il indiqué.

Devant le fait accompli, il a demandé à ses compatriotes journalistes de se calmer afin de permettre à la FTF de « jouer sur ses relations » pour que chacun d’eux puisse avoir une accréditation pour la suite de la compétition.

Le second match que les Eperviers du Togo vont livrer dans le cadre de cette compétition continentale sera contre l’équipe marocaine le vendredi 20 janvier prochain.

Telli K.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…