jeudi, 30 mars 2017 08:29

Interview d’Henry Jallah, promoteur de « Lomé Fight Night » : « Le Muay Thaï permet de développer un esprit positif, de savoir se défendre »

©Afreepress-(Lomé, le 30 mars 2017)- “Lomé Fight Night” est un gala international de Boxe Thaï qui aura lieu à la fin du mois d’avril prochain à Lomé. Organisé par Pitbull Gym, “Lomé Fight Night” veut mettre en opposition sur un même ring, des combattants togolais et internationaux. L’objectif étant de faire connaître cette discipline de combat au public togolais et faire de Lomé, la plaque-tournante de la Boxe Thaï en Afrique.

Cet événement mettra face à face le 29 avril 2017, 10 combattants à l'hôtel Radison Blu 2 février à 19 heures. Quelles sont les raisons qui ont déterminé les organisateurs à initier ce gala de combat Muay Thaï à Lomé ? Henry Jalla, le directeur du centre de sport Pitbull Gym répond à la question.

Lire l’entretien.

Afreepress : Bonjour M. Henry Jallah. Vous êtes coach sportif et promoteur d’un gala qui va bientôt avoir lieu. Que pouvez-vous nous dire sur cet événement ?

 Henry Jallah : Ce gala est organisé pour faire la promotion de la boxe Thaï en premier lieu. Il y a beaucoup de personnes au Togo qui ne savent pas ce que veut dire Boxe Thaï. En Thaïlande, on parle de Muay Thaï qui veut littéralement dire en français : Boxe Thaï.

Notre gala va regrouper quatre différents pays à savoir le Nigéria, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Togo. Tous les boxeurs qui seront là sont des boxeurs professionnels. Nous voulons montrer un bon spectacle au public raison pour laquelle nous avons misé sur les professionnels.

Croyez-vous que le Togo dispose de boxeurs professionnels qui puissent rivaliser avec les pays que vous venez de citer ?

Bien sûr que oui. Nous avons fait des combats à l’extérieur et même ici au Togo avec des Togolais que moi-même j’ai formés pendant des années et qui ont un très bon niveau. Ce sont ces personnes qui vont défendre les couleurs du Togo.

Quelles sont les différentes catégories qui auront à s’affronter et quels sont les prix que vous mettez en jeu ?

Nous avons quatre différentes catégories. Il y a la catégorie des poids lourds, des poids légers, des supers légers et des poids moyens. Pour chaque catégorie, il y a des prix et des récompenses que nous réservons comme surprise.

Avez-vous en projet, la création d’une fédération de Muay Thaï ici au Togo ?

Oui bien sûr. Nous avons déjà approché les responsables du ministère des Sports qui nous ont donné toutes les informations utiles pour la mise en place de cette fédération de Boxe Thaï au Togo.

Quelle est la philosophie qui se cache derrière le Muay Thaï ?

C’est un sport dans lequel le pratiquant doit être très fort mentalement et physiquement. C’est un sport qui se pratique avec les huit armes du corps humain. Il s’agit des coups de poing, des coudes, des genoux et des pieds tout ça multiplier par deux. Ça fait les huit armes. Il y a aussi les saisies, les projections.

Sur la planète aujourd’hui, c’est le sport le plus dangereux. Mais c’est bon pour tout le monde. Le Muay Thaï permet de développer un esprit positif, de savoir se défendre et de développer une confiance en soi.

Parlez-nous de votre salle que vous dénommez « Pitbull »

C’est l’une des premières salles de Lomé. Nous faisons de la Boxe Thaï, la Boxe anglaise, le self defense, le MMA et le jiu-jitsu brésilien. Notre logo représente un pitbull avec un regard rageur. Pitbull, c’était mon ancien nom de combattant et j’ai préféré donner ça à ma salle aujourd’hui.

Propos recueillis par Olivier A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…