© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 26 août 2019)- Après quatre ans d’existence, l’Association Hussein Metairek change de statut et devient une Fondation avec une ambition plus poussée pour la cause des populations vulnérables. Le lancement officiel de la désormais « Fondation Hussein Metairek (FHM) » a eu lieu samedi 24 août 2019 à Lomé en présence du préfet du Golfe, Agbotsè Komlan et du Secrétaire général du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Stanislas Bileba.

Après quatre ans d’activités au profit des populations vulnérables au Togo, la FHM selon ses premiers responsables attend désormais augmenter la fréquence de ses actions, en les élargissant vers d’autres pays de la sous-région, et surtout incarner le sens de la solidarité en inspirant d’autres partenaires à emboîter ses pas. 

« À travers cette cérémonie de lancement, nous posons les fondements de notre fondation pour qu’elle soit toujours l’une des meilleures fondations au monde, en dehors de sa dimension planétaire à travers nos actions et œuvres. Aujourd’hui notre mission est plus élargie parce que, nous nous sommes rendu compte que le travail est immense et ne se limite pas seulement dans un seul pays, mais sur tout un continent. Sans perdre de vue la mission et les aspirations profondes des populations, nous lançons un appel solennel à toutes les personnes soucieuses du bien-être des populations démunies afin de mettre ensemble nos efforts », a indiqué à AfreePress, Hussein Metairek, président de cette Fondation. 

Occasion pour lui d’exprimer ses reconnaissances aux plus hautes autorités du pays pour les facilités accordées à sa fondation afin qu’elle puisse mener sa mission d’aide humanitaire dans le pays.

Le représentant de la Ministre de l’Action sociale n’a pas manqué de saluer l’engagement de cette Fondation qui a-t-dit, s’inscrit parfaitement dans la droite ligne de la vision du Président de la République togolaise. 

« L’engagement de votre fondation s’affirme à travers les actions et projets mis en œuvre dans plusieurs localités du pays pour l’amélioration du niveau de vie des populations. Cet engagement est à nos yeux, un soutien exemplaire qu’une fondation comme la vôtre peut donner à notre pays. Le Ministère de l’Action sociale, qui a pour mandat de veiller au bien-être de toutes les couches vulnérables, ne peut que vous encourager dans cet élan », a laissé entendre M. Bileba. 

Depuis sa création, la fondation a réalisé une dizaine de forages dans plusieurs localités rurales du pays. Elle a construit et réhabilité des salles de classe et a offert des kits scolaires aux orphelins ainsi que des kits médicaux dans les hôpitaux.

Dans les mois à venir, la fondation envisage réaliser un forage dans la ville de Noépé et veut réhabiliter la pédiatrie du Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio (Lomé).

Créée en 2015, la Fondation Hussein Metairek s’est donnée pour but ultime de venir en aide aux personnes défavorisées, plus particulièrement aux orphelins, veufs, veuves, handicapés, personnes malades. Avec pour devise : « Amour, Solidarité et Paix », la fondation intervient dans les domaines de la santé, l'éducation et le social.

Les actions de la fondation sont financées par le groupe Dodo (Dodo Cosmetics, Dodo Plast et Dodo Style) basé dans la zone franche. 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 26 août 2019)- En visite de travail en Egypte depuis cinq jours, la délégation du parlement togolais conduite par Mme Yawa Tsegan Djigbodi, était samedi 24 août 2019 à la ferme « ESRA » située à une centaine de kilomètres du Caire, a appris l’Agence de presse AfreePress. 

La délégation togolaise a profité de cette occasion pour toucher du doigt les réalités de cette ferme, un centre par « excellence » en matière de formation des jeunes et qui est spécialisé dans la production et la commercialisation de produits laitiers notamment, des fromages, du yaourt, du lait écrémé et des crèmes fraîches.

Sur le site, la présidente de l'Assemblée nationale et son équipe se sont intéressées au mode d'organisation et de fonctionnement de ce centre de référence dans la région. 

Il faut rappeler la visite des parlementaires togolais en Egypte s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux (02) pays notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’agriculture et du commerce. 

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 26 août 2019)- Le Chef de l'État, Faure Gnassingbé est arrivé dimanche 25 août 2019 à Tokyo (Japon) où il prendra part du 28 au 30 août 2019, à la 7ème Conférence Internationale sur le Développement de l’Afrique de Tokyo (TICAD) dans la ville de Yokohama, a appris l'Agence de presse AfreePress.

Le séjour du Président de la République au Japon sera marqué par plusieurs rencontres économiques et de renforcement de la coopération avec les autorités nippones.

« Au cours de mon séjour, je m’entretiendrai en tête-à-tête avec le Premier Ministre Japonais, Abe Shinzo et profiterai de l’occasion pour échanger avec des investisseurs et opérateurs économiques nippons », à indiqué le Président togolais sur son compte Twitter.

« La finalité de ces échanges est de leur présenter les potentialités et atouts dont regorge notre pays le Togo afin de les amener à investir sereinement dans le cadre du Plan National de Développement 2018-2022 », a-t-il ajouté.

Il faut rappeler que le Togo et le Japon entretiennent d'excellentes relations de coopération. Le pays accompagne le Togo dans le financement et la mise en oeuvre de projets et programmes de développement. 

Les récents sont entre autres, le financement du Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) et la construction du port de pêche de Gbetsogbe (Baguida). 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 25 août 2019)- Le Togo connaît depuis dimanche 25 août 2019, le nom de sa reine de beauté. Il s’agit de Mlle Aïda Yombo, élue Miss Togo lors de la grande finale de ce concours organisé au palais des congrès de Lomé. 

Agée de 19 ans,  Mlle Aïda Yombo (1,71 m) est étudiante en Comptabilité Contrôle Audit à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) à l’Universités de Lomé. Elle a pour 1re dauphine, Mlle Nassini Nsonais Nadine et 2ème dauphine, Mlle Atanle Abla Amandine.

La 3e et 4e dauphines de ce concours sont respectivement : Mlle Jondoh Romta Emmanuella et Mlle Honyiglo Abra Sélom Mathilde.

Elles étaient au total vingt (20) candidates à concourir  lors de cette grande finale. Après les épreuves de présentation, de sortie en maillot de bain et de prestation traditionnelle, douze (12) ont été retenues pour poursuivre le concours avec la partie le plus importante qu'est l'interview. Et c'est autour du thème unique : « Quelle appréciation vous vous faites de la réussite » que Mlle Aïda Yombo est parvenue à séduire le jury et le public.

« Je suis très émue de porter la couronne ce soir. J’ai été déterminée depuis ma candidature, la régionale et jusqu’à la finale. C’est vrai que les autres candidates n’ont pas démérité, mais il fallait juste une seule reine ce soir et le choix a été porté sur moi. Je ne peux que remercier le public qui a porté son choix sur moi et qui m’a fait confiance », a-t-elle laissé entendre. 

« Je suis tout heureux ce soir parce que, quand vous organisez un tel concours qui reçoit l’adhésion et la confiance du public à chaque fois, vous ne pouvez qu’être fier. 25 ans de parcours, c’est une expression de joie qui m’anime.  Cette édition a été placée sous le signe de la renaissance du comité d’organisation après ses 25 années. Nous nous attendons désormais que les choses aillent de mieux en mieux », a confié à l’Agence de presse AfreePress, le président du Comité National Miss Togo, Gaspard Baka.

Le public qui a fait massivement le déplacement du palais des Congrès, n’en dit pas moins sur la soirée apothéose de cette 25e édition du Concours Miss Togo. 

« Le choix de Mme Aïda Yombo a été le meilleur. Personne ne dira le contraire. Elle s’est fait distinguée depuis le début de la soirée et le public l’a bien choisi. En ce qui concerne la soirée, nous avons aimé le choix des artistes nationaux parce que c’est la culture togolaise que nous célébrons », a indiqué Mme Amégno Bernadette. 

Mlle Yombo succède à Mlle Ichabatou Tchoro-Gnogbo, Miss Togo 2018. 

Raphaël A.

Page 1 sur 1364

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…