© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 9 décembre 2018)- Démarrée le 4 décembre dernier, la campagne électorale pour les législatives du 20 décembre bat son plein. Les partis engagés dans cette bataille sillonnent le pays pour expliquer aux populations leurs projets de société et les convaincre de voter pour eux.

Samedi 8 décembre 2018, l’Union des Forces du Changement (UFC) s’est prêtée à cet exercice dans le canton de Zanguéra (Banlieue nord-ouest de Lomé) où les candidats de la liste UFC du Grand Lomé ont échangé avec les populations de cette localité.

Il était question pour le parti de M. Gilchrist Olympio de faire connaitre ses candidats en lice pour les législatives et d’exposer leur projet de société aux populations.

« Le message que nous avons apporté à nos militants ce soir vient de notre président national. Ce message, c’est la préservation de paix au Togo. À l’UFC, nous voulons l’alternance de façon pacifique. Et nous sommes venus rappeler ces valeurs de ‘’l’Ablodé’’ (liberté/indépendance) à la population de Zanguéra qui est engagée à nous soutenir pour les élections législatives du 20 décembre 2018 », a confié Mme Wilson de Souza Léonadina, tête de liste UFC dans le Grand Lomé.

« Nous avons également fait part du contenu de notre programme de société qui porte sur trois volets. Le volet politique, le volet économique et le volet social. Pour le côté politique, nous avons fait savoir aux populations que nous sommes pour la limitation de mandat à deux (deux fois 5 ans) pour le Président de la République, les députés et les maires. Ensuite pour le statut des anciens présidents et personnalités, en toute réconciliation, il n’aura pas de chasse aux sorciers. Pour le volet économique, nous nous tourons vers l’agriculture parce que c’est un secteur important et il y a toute une réorganisation que nous proposons pour que ce secteur soit valorisé notamment, en apportant des appuis aux Togolais pour qu’ils puissent vivre de leurs productions, mais aussi pour la transformation de ce secteur pour qu’il rapporte à l’économie du pays. Sur le plan social, nous mettons l’accent sur les soins de santé de qualité pour tous », a-t-elle ajouté.

Si le changement vient, tout le monde sera heureux, a-t-elle lancé se disant certaine que le changement viendra sous peu et se fera dans le calme et la paix.

Raphaël A.

 

©AfreePress-(Lomé, le 9 décembre 2018)- Dans le cadre de la célébration de ses 25 ans d’existence, la Fiduciaire de Coordination, d’Audit et d’Expertise Comptable Tate & associés (FICADEX-Tate & Associés), un cabinet d’expertise comptable, d’audit, de conseils, d’études et de formation a organisé samedi 8 décembre 2018, une rencontre d’échange placée sur le thème : « Les défis de l’expert-comptable de nos jours ».

Une rencontre qui a permis aux premiers responsables de ce cabinet de dresser le bilan des 20 ans d’existence de cette société depuis sa création le 1er décembre 1993, d’identifier les défis et de définir les perspectives d’avenir pour le groupe.

« Vingt-cinq (25) ans d’existence c’est beaucoup, mais aussi c’est peu au vu des objectifs que nous comptons atteindre pour garantir la pérennité de cette entreprise. Nous avons passé les trois (3) derniers jours à confronter nos différentes idées sur la vie du cabinet, son niveau de développement et les défis autour du thème “les défis de l’expert-comptable de nos jours’’, les perspectives d’avenir du cabinet », a confié à l’Agence de presse AfreePress, Evariste Adadé Tate TOMETY, Expert-comptable et Financier, Associé-gérant chez FICADEX-Tate & Associés.

« FICADEX-Tate & Associés se distingue parmi tant de cabinets surtout par sa riche expérience des missions relatives aux projets et programmes de développement, et ce, sur une échelle internationale. Ils sont nombreux les pays dans lesquels le cabinet a eu à intervenir en Afrique soit environ 27 pays sur les 54 que compte le continent », a-t-il ajouté.

En termes de défis, le cabinet entend faire évoluer la profession d’expert-comptable et développer de nouveaux services. Le cabinet entend dans les années à venir, communiquer et se rendre visible, adapter les services d’expert-comptable à la numérisation, sensibiliser les entrepreneurs sur l’importance de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Créé sous la forme d'entreprise individuelle, le cabinet FICADEX-Tate & Associés intervient dans le domaine des finances, de la comptabilité, des études, de la formation, de la fiscalité et du juridique. Il s'est spécialisé tout particulièrement dans le domaine de l'audit et de révision des comptes, de l'organisation, l'investigation, l'expertise comptable et le conseil.

Pour répondre aux besoins que lui impose sa clientèle, le cabinet Tate & Associés, d’après ses premiers responsables, s'est transformé en Société à Responsabilité Limitée en janvier 1997 avec l'ouverture de son capital à un expert-comptable français de renom et en 2003 et son intégration par filialisation à la FICADEX.

« Créé par des professionnels expérimentés, Tate & Associés a pour noble ambition de jouer un rôle actif dans le développement des cabinets privés d'étude et de gestion. Notre objectif principal est d’allier notre expérience des affaires au plan local à la connaissance et à la pratique internationale pour aboutir à une audience qui nous conférera une renommée internationale », a rappelé M. Tate TOMETY.

Le Cabinet compte deux (2) associés à savoir : Jacques COLIBERT, Expert-comptable et fondateur de la FICADEX et Évariste Adadé T. TOMETY, Expert-comptable et Financier, diplômé d'États et Directeur général du cabinet Tate & Associés.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 9 décembre 2018)- La campagne électorale est effective depuis le 4 décembre dernier et les listes redoublent d’ardeur afin de séduire les électeurs. C’est le cas de la candidate ADANLETE Akuélé Yevona , candidate de la liste Union pour la République (UNIR) dans le Grand Lomé (commune d'Amouvtiévé).

Très tôt dans la matinée du samedi 8 décembre dernier, la candidate avait donné rendez-vous avec ses militants au stade municipal de Lomé où elle a tenu un meeting à l'endroit des jeunes qui l’ont tout d'abord, accompagné dans la réalisation de l’opération "Togo propre". Une opération qui se tient tous les premiers samedis de chaque mois.

La paix, la cohésion sociale et le développement économique. Voilà les maitres-mots de Mme ADANLETE Akuélé Yevona prononcés au cours de cette rencontre à l’endroit de l’assistance. Elle a aussi profité de l'occasion pour rappeler aux populations, les grands projets portés par du Chef de l'État, président du parti UNIR à leur endroit.

La paix et la cohésion sociale sont des éléments vecteurs du développement économique, a martelé la candidate cette fois-ci à Kodomé, un quartier de la capitale togolaise où était organisé un tournoi de football à l’endroit de la jeunesse. « Notre parti UNIR ne cesse de ménager ses efforts pour préserver ces thématiques au sein de nos populations togolaises. C'est pour continuer cette noble tâche que nous invitons les populations de la commune d'Amouvtiévé de voter pour nous le 20 décembre prochain », a-t-elle martelé.

Cette journée particulière de campagne électorale s’est achevée pour Mme ADANLETE dans la commune d'Amoutiéve par une caravane des militants et sympathisants du parti Union pour la République (UNIR) qui a sillonné les rues de ce quartier.

©AfreePress-(Lomé, le 9 décembre 2018)- Les militants et sympathisants du parti « Cercle des Leaders Émergeants (CLE) » de Me Agnina Yacouba, ont pris d'assaut samedi 8 décembre 2018, les rues de la préfecture du Golfe et celles d'Agoé Nyivé pour se faire connaitre des populations et louer les mérites de leurs candidats aux prochaines élections législatives.

Inscrit dans 10 circonscriptions électorales à travers le pays, le parti CLE invite les électeurs à porter leur choix sur ses candidats qui ont les solutions aux problèmes de l'heure. De Klikamé à Togblékopé en passant par Adeticopé, Agoé Assiyéyé, Zanguera pour chuter à Adidogomé, les centaines de militants vêtus aux couleurs et à l'effigie de leur parti ont rivalisé d’ardeur pour attirer l'attention des habitants des quartiers qu’ils ont parcourus et leur faire connaitre les promesses du parti CLE.

« À CLE, nous voulons un Togo stable. Un Togo en paix, prospère et inclusif où chaque Togolais a droit à une part du revenu national. Où l'amour du prochain, l'acceptation mutuelle sont les choses les mieux partagées afin que notre pays, le Togo puisse enclencher son développement qui est nécessaire pour les générations présentes, surtout pour notre jeunesse », a laissé entendre Me Yacoubou Agnina, président national de ce parti.

« Depuis 1990, les querelles politiques n'ont pas cessé au Togo. Nous faisons un pas en avant et deux pas en arrière. CLE veut mettre fin à cette situation afin que nous entrons dans une ère où les querelles politiques vont cesser et où nous allons nous attaquer aux vrais problèmes du Togo notamment l'agriculture, l'éducation, la santé et la satisfaction des besoins des Togolais », a-t-il martelé.

Le parti CLE a pour ambition d’arracher au moins trente-six (36) sièges au cours de ces élections. Pour atteindre ce pari, le parti invite tous les Togolais à faire un choix républicain en allant voter le 20 décembre prochain pour ses candidats.

Christelle A.

Page 1 sur 1082

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…